Rencontre Amade-<<Beco>>

Le 3 septembre 1952, il reçoit dans son bureau préfectoral de Versailles, la visite d'un jeune musicien que lui envoie Edith PIAF, et dont il orthographie phonétiquement le nom sur son bloc-notes " GILBERT BECO ". Il lui donne un poème : LES CROIX DES HOMMES, publié quelques temps plus tôt dans son recueil LE PERE NOEL DES WAGONS LITS.  La rencontre avec  ce compositeur va bouleverser son existence. Louis Amade va devenir en quelques semaines, le plus chanté des auteurs. Ainsi, sa biographie, pour les textes de chansons, s'identifiera désormais à celle de Gilbert  Bécaud. Ne se plait-il pas  à répéter  Depuis que j'ai rencontré Gilbert tout ce que j'écris est pour lui, en pensant que peut-être un jour il mettra de la musique dessus… "
Page du bloc notes du 3 septembre 1952 :
Gilbert BECO / E.P.
Document A.A.L.A.(reproduction interdite)   
Il ne faut que 48 heures au musicien pour faire des CROIX ce qui sera un de ses plus grands succès. Il habite alors à Paris, chez ses parents, rue Vaneau. C'est là que Louis Amade va entendre pour la première fois  Bécaud chanter

 
Lorsqu'il eut terminé je lui demandai de répéter la chanson, ce qu'il fit. Alors je le regardai fixement : Sais-tu que tu es le personnage que j'attendais depuis des années. Tu vas chanter. Tu n'est pas qu'un compositeur, tu es un compositeur interprète. Je fais de toi la vedette des jeunes en quelques mois. On sait ce qui suivit ".(1)
A la veille de Noël 52, Louis Amade  fait chanter Gilbert Bécaud au gala du Rotary Club de Versailles. Il le présente ainsi au public " D'habitude je vous fais rencontrer de grandes vedettes. Ce soir je vous présente un débutant dont c'est  le premier tour de chant. Ensemble nous venons de démarrer une aventure que je pressens importante. Je vous présente le caporal aviateur Gilbert Silly mais je vous annonce déjà une grande vedette : GILBERT BECAUD…. La surprise fut immédiate et très grande. Il coupa littéralement la respiration à tous ces Versaillais pondérés et polis. Une sorte de ferveur naquit aussitôt. ".
La Ballade des baladins, C'était mon copain, La Corrida, Les Marchés de Provenceles succès se suivent. Un autre grand auteur va participer au triomphe de BECAUD : Pierre DELANOE. Ils se sont rencontrés quelques temps plus tôt chez la chanteuse Marie Bizet dont Bécaud est l'accompagnateur. Ils écrivent déjà des chansons comme Le Grand sympathique " chanson nerveuse " !.  Louis Amade se souvient :
Quand Gilbert entra pour la première fois dans mon bureau de Versailles envoyé par Edith Piaf et que je lui donnai le texte des CROIX, un garçon sympathique l'avait accompagné jusqu'à la porte de la Préfecture sans entrer. C'était Pierre Delanoé. Gilbert me parla de lui puis à ma demande alla le chercher. Il me sembla que quelque chose naissait de nous trois déjà. Le regard et le visage de Pierre fouillent sans cesse. Ce regard, ce visage me calculaient, pesaient ma présence. Derrière moi le parc de la Préfecture, mystérieux et beau. Ce visage, ce regard calculaient aussi le parc, pesaient sa présence. Je n'oublierai jamais cette rencontre. Pierre abandonna par mégarde sur ma table un stylo à bille gris. Je ne lui ai jamais rendu. Un souvenir ".
Pierre DELANOE  et   Louis AMADE lors de l'inauguration de l'exposition Un poète parmi nous :à la Bibliothèque  Ste Geneviève à Paris en avril 1985. (Organisée par les amis du poète qui fonderont plus tard l'association qui porte son nom). Photo  A.A.L.A.
Le 3 février 1953, Gilbert Bécaud  est  en studio chez Pathé-Marconi pour enregistrer son premier 33 tours. Tandis que précisément il en était aux CROIX, sa première chanson, la  clé  de la porte du  studio tomba sans que personne la touchât. Je dis " Ton fils est né. " Son épouse avait été amenée dans la nuit à la maternité. Ce fut exact. Quelques instants après le téléphone l'appela. On lui annonçait la naissance de son fils, GAYA, mon filleul. "
Manuscrit de la présentation du premier  33 trs  de Gilbert Bécaud  par Louis Amade. Documents A.A.L.A. reproduction interdite

Louis Amade,  Pierre Delanoé et parfois Charles Aznavour sont les signatures que l'on retrouve sur les albums. Il faudra attendre 1958, pour que le cercle des auteurs s'agrandisse avec l'arrivée d'un autre poète  Maurice VIDALIN . Sa première chanson pour Bécaud : LE MUR . Suivront  des " tubes " comme  LA GROSSE NOCE,  SEUL SUR SON ETOILE, LES  TANTES JEANNE, QUAND JULES EST AU VIOLON , La vente aux enchères, L'INDIEN, L'INDIFFERENCE, pour ne citer qu'eux.

[Haut de Page]

Louis Amade retrouve la capitale le 26 novembre 1955. Il est nommé directeur adjoint du cabinet du Préfet de Police de Paris. Il deviendra Préfet, conseiller technique auprès du Préfet de Police de Paris le 17 novembre 1958. Il restera à ce poste jusqu'à sa mort.

Les  récitals de Bécaud à L'OLYMPIA se suivent, les succès aussi : T'es venu de loin, Mon père à moi, Quand il est mort le poète, L'Important c'est la Rose, Un peu d'amour et d'amitié, Les âmes en allées… jusqu'à la dernière :  Du sable dans mes mains.

La vente aux enchères, Paroles de Louis AMADE,
Illustration de Joseph ALFONSI

Mon père à moi. Paroles de Louis AMADE.
Illustration de Michel RAINAUD.

Uu peu d'amour et d'amitié, Paroles de Louis AMADE.
Création 1972. Illustration Joseph ALFONSI